Asencio Immobilier
Sud Rhône-Alpes
Conseil en immobilier d'entreprise
Bureaux - Locaux d'activité - Entrepôts - Commerces - Terrains
Nos actualites

Etude de marché Valence - Romans | Edition 2018

29 Mars 2018

Etude de marche Valence - Romans | Edition 2018

Une approche globale sur l'immobilier d'entreprise sur le territoire de Valence - Romans

 

Un début d’année mitigé dû à un contexte politique incertain, mais le 2nd semestre a repris de l’ampleur et donne des perspectives encourageantes pour l’année 2018.

 

LE MARCHE DU BUREAU

 

L’année 2016 a enregistrée deux transactions exceptionnelles à savoir la SFAM (7 500m2) et le Pôle Ecotox (12 000 m2 environ). Malgré un stock d’offres disponibles à fin 2016 de qualité, l’année 2017 n’a pas connu le même éclat. Nous enregistrons toutefois l'arrivée de Charles & Alice à Rovaltain sur un plateau de 900m2

Depuis plusieurs années, le marché de Valence/Romans reste à dominante locative, où 60% en moyenne des transactions sont réalisées. Le marché est porté essentiellement par la tranche de surface située entre 101 à 200 m2 où 44,34 % de volume placé est réalisé.

Le marché de bureau à Romans-sur-Isère est couplé avec le marché des locaux d’activité. Il ne représente seulement que 9% du marché Valence-Romans, avec 945 m2 de volume placé. Quant au secteur de Valence, le marché du bureau est soutenu principalement par le parc d’activité Rovaltain où 40% de la demande est placée en m2. Le centre ville et la zone de Briffaut complètent le podium avec respectivement 25% de la demande placée en m2. A noter que ces deux dernières représentent 46 % de la demande placée en nombre de transaction. La zone de Lautagne, secteur pourtant stratégique a réalisé seulement 3,31% de la demande placée en m2. Cependant, plusieurs projets de construction sont en cours, et devraient voir le jour à fin 2018.

Le stock immédiat à fin 2017 accuse une baisse moins significative qu’en 2016 (-11,46% contre -24%) avec une augmentation du stock futur à plus de 6 mois (ex. Le bâtiment M3 avec 2400m2 sur le parc d'activité Rovaltain).

Les valeurs locatives s’affinent par rapport à 2016, ce qui devrait faciliter l’écoulement.

 

LE MARCHE DU LOCAL D’ACTIVITE

 

Le comportement attentiste de ce début d’année semble avoir figé les transactions. La confiance revenue au 2nd semestre, n’a pas suffit pour atteindre le score de 2016. Toutefois, les indicateurs sont favorables au dernier trimestre avec des perspectives qui s’avèrent encourageantes pour l’année 2018.

Le marché du local d’activité à Romans-sur-Isère semble épargné, et voit sa demande placée augmenter de 6,85% en m2. Plusieurs implantations ont été réalisées courant d'année, dont 2 principales : l'entreprise les ravioles de Saint Jean acquiert plusieurs locaux pour 2300 m2 et AREVA délocalise une activité de Pierrelatte dans des locaux de 3000 m2.

Le marché est porté par les transactions comprises entre 200 et 1 000 m2 avec près de 20 transactions réalisées. Le secteur de Valence Sud représente plus de 40% de la demande placée en m2 grâce à l’implantation de l’entreprise de Chronopost (+5 000m2).

 

LE MARCHE DU COMMERCE A VALENCE

 

L’année 2017 a été marquée par le déménagement de Décathlon à Valence 2 fin 2017, laissant ainsi la zone Est du plateau des Couleures sans locomotive. Plusieurs transactions sont toutefois à noter sur la zone Ouest du Plateau avec l’installation de la GMF (assurance) sur un plateau de 187 m2, de Général Optic, et de Nicotech (magasin de cigarette électronique).

Avec un taux de vacance en dessous de la moyenne nationale (6,7 % contre 10,4 %), le centre ville de Valence témoigne d’un certain dynamisme pour les rues les plus attractives (début de l’avenue Victor Hugo, et rue Emile Augier). Plusieurs enseignes sont venues s’implanter comme Carrefour City, et Darjeeling, et d’autres sont arrivées début 2018 et devraient encore arriver (Undiz, O’tacos, Basic Fit…)

 

DES PERSPECTIVES ENCOURAGEANTES

 

L’amélioration du contexte politique à partir de mi 2018 a permis aux entreprises de retrouver un climat de confiance, et de se positionner sur des futurs projets.

L’année 2018 devrait donc être meilleure que 2017 !

 

Retrouvez l'intégralité de notre étude : à télécharger.